La chapelle du couronnement de la Vierge.

La chapelle du couronnement de la Vierge, construite en 1974, abrite aujourd'hui la sacristie.

Au-dessus de l'entrée, se trouve un triptyque, datant du XVème siècle, attribué au flamand Coppin de Delft, peintre officiel à la cour du roi René d'Anjou. Ce triptyque représente la descente de la croix et n'utilise essentiellement que deux couleurs : le vert et le rouge.

A gauche de l'autel, sur le mur nord de la chapelle, un second triptyque offert en 1900 par un industriel, Henri de la Broise. De somptueux émaux sur cuivre présentent l'Anonciation faite à Marie par l'Archange Gabriel. A l'intérieur du triptyque, la Passion du Christ.

Le vitrail de la chapelle, datant du XVIème, a été épargné lors du dynamitage du pont d'Avesnières car il avait été démonté. Ce vitrail illustre le couronnement de la Vierge.

Pour des raisons de sécurité, la chapelle n'est pas accessible au public.

Triptyque offert en 1900 par Henri de la Broisse.
Triptyque offert en 1900 par Henri de la Broisse.
Emaux sur cuivre.
Emaux sur cuivre.
Triptyque, datant du XVème siècle, attribué au flamand Coppin de Delft - Peinture sur bois.
Triptyque, datant du XVème siècle, attribué au flamand Coppin de Delft - Peinture sur bois.
Vitrail (XVIème siècle).
Vitrail (XVIème siècle).
Le couronnement de la Vierge.
Le couronnement de la Vierge.