Les vitraux de la basilique.

Max Ingrand (né à Bressuire le 20 décembre 1908 - mort à Paris le 25 août 1969) est un maître-verrier et décorateur diplômé de l'École des Beaux-Arts de Paris et de l’École Supérieure des Arts décoratifs.

Il est officier de la Légion d'honneur.   

 

En 1931, il réalise ses premiers vitraux puis il collabore au chantier du paquebot Normandie.

Interné durant la guerre, il passe cinq ans dans un camp en Silésie. Ces années de détention vont considérablement influencer ses œuvres.

Après la guerre, bien des vitraux ayant été détruits, le chantier est immense...

En 1945, il dessine les vitraux des bas-côtés et des chapelles du déambulatoire de la basilique Notre-Dame d’Avesnières (les anciens vitraux ont été détruits lors du dynamitage du pont d'Avesnières le 6 août 1944). Les vitraux des bas-côtés sont consacrés à la Vierge, sur chacun d'eux figure la couronne de "La Reine des Cieux". Le vitrail du bras sud du transept est consacré aux "quatorze prêtres martyrs" représentés par quatorze palmes.

Les vitraux, réalisés en respectant les techniques du Moyen-Âge, sont présentés au salon des artistes décorateurs en 1952.

En 1956, il réalise le vitrail de l'église Saint-Pierre d'Yvetot considéré comme le plus grand vitrail d'Europe avec 1 046 m2.

Cet artiste de la couleur et de la lumière a réalisé de très nombreux vitraux en France et à l’étranger (Roumanie, Japon, Inde, Etats-Unis, Brésil, Canada, Allemagne, Belgique).

Vitraux des chapelles du déambulatoire.

Vitraux du choeur.

Vitraux du transept.

Vitrail des quatorze prêtres martyrs.
Vitrail des quatorze prêtres martyrs.

Vitraux des bas-côtés.

Ceux du nord (1 à 6) sont consacrés aux prières de confiance à Marie.

Ceux du sud (7 à 12) aux litanies de la Vierge.

Sur chacun d'eux figure la couronne de la "Reine des Cieux".

Vitrail ouest.