Abbaye de la Coudre - Communauté Trappistine.

Le prieuré Sainte-Catherine.

Au début du XIXème siècle, Mademoiselle Marie Letourneurs de la Borde acquiert les bâtiments désaffectés de l’ancien prieuré Sainte-Catherine à Laval.

En 1816, un an après l’installation des moines de Port-du-Salut à Entrammes, dix moniales cisterciennes venant de Darfeld en Westphalie s’installent dans l’ancien prieuré Sainte-Catherine.

De 1822 à 1858, les sœurs de la communauté dispensent un enseignement auprès des jeunes filles défavorisées.

 

En 1855, la construction du chemin de fer coupe la propriété. Les sœurs envisagent alors de s’installer  non loin de l’église Notre-Dame d’Avesnières, à la Grande et la Petite Coudre.

La construction du monastère dure de 1856 à 1859.

Le prieuré Sainte-Catherine dessiné par Jean-Baptiste Messager.
Le prieuré Sainte-Catherine dessiné par Jean-Baptiste Messager.

L'abbaye de la Coudre.

Le 26 avril 1859, en pleine nuit et dans le plus grand silence, les sœurs traversent la ville pour intégrer leur nouvelle demeure.

En 1868, pour assurer des ressources à la communauté, une fromagerie est construite et mise en route avec l’aide des moines de Port-du-Salut.

Durant la guerre en 1870, puis entre 1914 et 1918, les sœurs ouvrent le monastère pour accueillir et soigner près de 3000 blessés.

De 1940 à 1944, le Grand Séminaire de Laval est réquisitionné par l’occupant. Les sœurs prêtent aux séminaristes du diocèse la moitié de leurs locaux.

En 1967, construction d'une hôtellerie de seize chambres.

L'abbaye de la Coudre durant la Grande Guerre.

Entre le 10 septembre 1914 et le 1er novembre 1917, les 82 sœurs de l'abbaye de la Coudre vont accueillir près de 3000 blessés, convalescents ou réfugiés.

Soeur Véronique, soeur externe de la communauté.
Soeur Véronique, soeur externe de la communauté.
Certaines parties de l'abbaye sont réservées aux soldats blessés ou convalescents.
Certaines parties de l'abbaye sont réservées aux soldats blessés ou convalescents.
Groupe de soldats devant une chapelle du jardin de l'abbaye.
Groupe de soldats devant une chapelle du jardin de l'abbaye.