L'octroi - Bornes d'octroi.

Les bornes de limite de l'octroi.

L’octroi est une contribution indirecte perçue autrefois par les municipalités à l'importation de marchandises sur leur territoire. Il est signalé dès le XIIème siècle à Paris et servait à financer l'entretien des fortifications et les travaux d'utilité publique.

Quelques bornes, fixant les limites de l’octroi, témoignent encore à Laval d’un métier aujourd’hui disparu. L’employé d’octroi, douanier en uniforme, avait pour mission de percevoir des taxes pour les marchandises que l’on venait vendre en ville.

 Henri Rousseau fut commis de deuxième classe de l'Octroi à Paris. Il fut surnommé par dérision le "douanier Rousseau".

Maison de l'octroi, rue du Bas-des-Graviers
Maison de l'octroi, rue du Bas-des-Graviers
Limite de l'octroi au sud d'Avesnières, rive gauche le long de la Mayenne
Limite de l'octroi au sud d'Avesnières, rive gauche le long de la Mayenne
Limite de l'octroi au sud d'Avesnières, rive gauche le long de la Mayenne
Limite de l'octroi au sud d'Avesnières, rive gauche le long de la Mayenne
Limite de l'octroi, chemin de la Gommetière
Limite de l'octroi, chemin de la Gommetière
Limite de l'octroi, chemin de la Gommetière
Limite de l'octroi, chemin de la Gommetière