Bannes.

L’église Saint-Jean-Baptiste.

L’église romane de Bannes, en forme de croix latine, est dédiée à Saint Jean-Baptiste. Elle date de la fin du XIème siècle et a subi peu de transformations depuis ses origines. On y entre par la porte latérale, le portail n’est utilisée que pour les cérémonies. 

L’abside semi-circulaire est percée de fenêtres étroites. La tour clocher est implantée à la croisée du transept. 

L'église est enclose dans son cimetière. Aux XIème et XIIème siècles, l’implantation des cimetières autour des églises était fréquente, elle se fera jusqu’au XVIIIème siècle.

Retable en marbre et en tuffeau (1830).
Retable en marbre et en tuffeau (1830).
Fonts baptismaux - XVème siècle.
Fonts baptismaux - XVème siècle.
En 1888, des ouvriers découvrent que les murs de l’église sont ornés de peintures anciennes recouvertes de badigeon.
En 1888, des ouvriers découvrent que les murs de l’église sont ornés de peintures anciennes recouvertes de badigeon.
La Descente de Croix - XIVème siècle.
La Descente de Croix - XIVème siècle.
La Descente de Croix - XIVème siècle.
La Descente de Croix - XIVème siècle.
Dans le choeur, un Christ en gloire. On aperçoit encore l'aigle de Saint Jean et le lion de Saint Marc.
Dans le choeur, un Christ en gloire. On aperçoit encore l'aigle de Saint Jean et le lion de Saint Marc.
Sur un pilier du transept, Saint Denis céphalophore - XVIème siècle.
Sur un pilier du transept, Saint Denis céphalophore - XVIème siècle.

Chapelle Notre-Dame de la Piquellière - fin du XVIIIe siècle.

Cette chapelle, située sur une ancienne voie gallo-romaine, est érigée en un lieu où la Vierge est réputée être apparue. Dès le XIVème siècle, Le site est le but de processions effectuées lors de l'Assomption.

La chapelle est ouverte par une baie cintrée dont l'encadrement est en grès roussard.

A l'intérieur, la statue en terre cuite de la vierge à l'enfant, datant de 1750, représente Notre-Dame de la Piquellière. Elle est l’œuvre d'un artisan local.

La chapelle de la Piquellière est située à l’est du village, à l'entrée du chemin menant au lieu-dit "La Grande Pellerie".

Le lavoir.

Le lavoir de Bannes dispose de treuils en bois et de chaînes pour adapter la hauteur de son plancher au niveau de l'eau. Couvert d’ardoises et de dimensions modestes, il est desservi par un escalier.

Le lavoir, entouré d'une clôture de bois, se trouve juste à côté de l'église Saint-Jean-Baptiste, église enclose dans son cimetière.