Cuillé.

La mairie.

Maison bourgeoise du XIXème siècle.

Grotesque - XIXème siècle.

Réemploi d'une tête sculptée provenant d'un porche aujourd'hui démoli.

Eglise Saint-Martin.

De l'église primitive du XIème siècle, dédiée à saint Martin, il ne reste que la partie basse de la tour-clocher.

La nef et la chapelle d'Anjou, au sud, sont du XVème siècle.

La chapelle nord, dite du château car on y trouvait le banc seigneurial, date du XVIIIème siècle.

Le choeur et la chapelle de Bretagne ont été construits entre 1850 et 1890.

Intérieur de l'église.

L'église Saint-Martin a conservé un mobilier intéressant datant du XVIIIème siècle.

Maître-autel.

Le maître-autel date du XVIIIème siècle. Quatre colonnes en marbre noir supportent un baldaquin.

Les vitraux.

Les 14 vitraux de l'église ont été réalisés par Auguste Alleaume en 1898, 1899 et 1936.

Sur deux des vitraux, Auguste Alleaume a ajouté son adresse, rue de Bootz, après sa signature. Un vitrail porte la mention: 3 A Rue de Bootz A LAVAL.

Auguste Alleaume a réalisé les deux vitraux du "Je crois en Dieu" et celui du fond de la nef à l'âge de 82 ans.

La statuaire.

Les statues en bois et en plâtre datent du XVIIIème siècle.

Les chapelles.

Les retables latéraux datent du XVIIIème siècle.

Ecole Jeanne d'Arc.

Chapelle Saint-Bruno.

Cette chapelle a été construite en 1869 par la famille Sinoir, à l'emplacement d'un ancien oratoire. Elle est située à proximité de la ferme de la Huardière. Elle a été restaurée en 1964, à l'instigation du curé Jean Manceau, par des bénévoles.

Selon la légende, cette chapelle octogonale, dédiée à saint Bruno, protège des orages.

Vierge à l'Enfant.

A l'entrée de la ferme de "La Touche", on aperçoit un chêne dont le tronc a été sculpté d'une Vierge portant l'enfant Jésus. Cette petite statue a été réalisée en 1956 par Louis Chauvel.

Cimetière.

Le monument aux morts.