Deux-Evailles.

Eglise Saint-Martin.

Une première église, également dédiée à Saint Martin, a longtemps subsisté à côté de l’église actuelle qui  fut édifiée entre 1891 et 1896 par l’architecte Formiger. Cette église était entourée d’un cimetière paroissial, aujourd’hui disparu.

Les deux versants du clocher, couverts d’ardoises, forment un angle aigu rappelant le bât des bêtes de somme. Un tel clocher à bâtière, courant en Basse-Normandie, se rencontre assez rarement en Mayenne.

Chapelle Saint Mamère - Impasse de la Chapelle.

Saint Mamère, ou Saint Mamers, est le plus souvent représenté avec ses ornements épiscopaux. Saint Mamert, mort en 475, était archevêque de Vienne. La chapelle qui lui est dédiée à Deux-Evailles est située au centre d’une petite place proche de l’église paroissiale. La statue en pierre de Saint Mamère a été remplacée par une statue de Saint Joseph.

"Dans le bourg, au centre d’une petite place, chapelle en ruine de Saint-Mammès, avec statue en pierre du saint. Nulle mention n’en existe dans les titres." Abbé Angot.

Manoir de la Beschère.

Le fief de la Beschère s’étendait autrefois sur la quasi-totalité de Deux-Evailles. Cerné de douves et ceint de murs, le château de la Beschère, construit au début du XIIème siècle, fut sans doute ruiné par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans.

Aujourd’hui, la Beschère est une exploitation agricole. Le porche d’entrée du XIVème siècle abrite une chapelle.

Site de la Fenderie.

Pont sur le Bias.
Pont sur le Bias.