Entrammes.

La mairie.

Cadran solaire - 1726.
Cadran solaire - 1726.

La Petite Marguerite.

Les Thermes gallo-romains.

Les thermes gallo-romains d'Entrammes ont été découverts en 1987 lors d'une étude sur l'église de la commune. Les restaurateurs ont mis à jour, dans la nef, un mur romain de 8,50m de haut, un vestiaire, quatre salles de bain en enfilade (salle tiède, étuve, bain chaud, bain froid), une chaufferie située à l'extérieur de l'église, des arcades et fenêtres en brique, des moules à cloches… La construction a été datée du milieu du IIème siècle de notre ère.

L'église Saint-Etienne.

La transformation des thermes en église est antérieure au VIIème siècle. En 1544, la nef est agrandie et on ajoute un clocher. En 1860, le choeur et le transept sont reconstruits et la nef est rénovée. Aujourd'hui, l'église est amputée de sa nef.

Les vitraux (1898).

Les vitraux de l'église Saint-Etienne sont dus au maître-verrier lavallois Auguste Alleaume.

Le monument aux morts.

Le Pont aux Moines.

Quelques mètres avant de rejoindre la Mayenne, entre des prés appartenant à l'abbaye voisine, la Jouanne était traversée par un pont délabré, très étroit, ne laissant passer qu'un seul bovin à la fois.

Les charrettes passaient à gué lorsque le niveau de l'eau le permettait.

En 1861, les moines décident de reconstruire le pont, ce qui explique son nom.

Le pont.

  Le pont à cinq arches, qui enjambe la Mayenne juste au sud de l'abbaye du Port-du-Salut, a été construit en 1869. Il se trouve à l'emplacement d'un ancien gué, emprunté à l'époque romaine par la voie Le Mans-Rennes. En 1871, deux arches sont endommagées par le génie militaire pour retarder l'avancée des Prussiens. Dynamité en 1944, le pont a été reconstruit à l'identique, à l'exception du tablier.

La Halte d'Entrammes.

Située sur la rive gauche de la Mayenne, au pied du pont, la Halte d’Entrammes, ouverte depuis le mois de mai 2010, propose : locations de ponton pour bateaux ; entretien et réparation de bateaux ; location de bicyclettes, de capucines et canoés ; restauration simple à base de produits naturels ; expositions et spectacles…

10 août 2014
10 août 2014
10 août 2014
10 août 2014
10 août 2014
10 août 2014

L’île Sainte-Apollonie.

En 1829, le marquis de Rochelambert achète l’île du Saut-du-Tour, rebaptisée Sainte-Apollonie, du prénom de sa femme. En 1830, avec monsieur Pelletreau, il y fait construire une papeterie utilisant la chute d’eau de l’écluse de Porte-Neuve.

L’entreprise, qui emploie quelques dizaines d’ouvriers, fabrique du papier journal, du papier pour affiches et du papier peint. A partir de 1859, les travaux de canalisation de la Mayenne perturbe la production. En 1865, l’administration supprime le barrage de la Porte-Neuve. En 1870, l’usine est rachetée par l’administration et détruite.

La maison du directeur, de style néo-classique, la maison du concierge et les écuries ont été conservées.

 

La Fromagerie Bio du Maine.

En 1994, huit producteurs démarrent leur propre activité de collecte et commercialisation du lait.

En 2004, Lait Bio du Maine regroupe 32 agriculteurs qui produisent et revendent 6 millions de litres de lait bio par an.

Le 11 octobre 2010, la coopérative Lait Bio du Maine sort son premier fromage, un fromage bio à pâte pressée non cuite et au lait cru, l’Entrammes.

La Fromagerie Bio du Maine est installée sur un terrain d’un hectare racheté à l’abbaye du Port-du-Salut, juste en face de l’ancienne fromagerie. A travers les baies vitrées de son magasin, on peut voir les salariés travailler. Tout est fait à la main : le moulage, le démoulage, le morgeage (la croûte est frottée avec un mélange d'eau, de sel de Guérande et de ferment), l’emballage…

 

Croix commémorative de la bataille d’Entrammes (1991).

Cette croix en fer forgé, érigée en 1991, rappelle le souvenir de la tragique bataille d'Entrammes qui s’est déroulée le 27 octobre 1793. L’armée républicaine de l’ouest (20000 hommes) affronta l’armée catholique et royale composée de Vendéens et de Chouans (25000 hommes). La victoire revint aux Vendéens, la seule de leur épopée au nord de la Loire. L’armée républicaine perdit 4000 soldats alors que les pertes des Royalistes furent de 400 hommes. Suite à cette défaite, le général Jean Léchelle fut destitué, arrêté et envoyé en prison à Nantes où il mourut le 11 novembre dans des conditions mystérieuses.

Le 27 octobre 2007, une plaque a été ajoutée sur le socle de la croix : "A la mémoire de Jean Chouan (1757-1794) - Principal artisan de la bataille - Souvenir Vendéen - Souvenir Chouan".

Site d’escalade.

Au nord de l’abbaye, en bordure de la Mayenne, à la limite de l'enceinte du monastère, se trouve une falaise équipée d’une cinquantaine de voies de niveau 4b à 7b et d’une hauteur de 10 m à 25 m.

L’escalade y est très agréable l’été car très ombragée. Ne pas sortir par le haut de la falaise, propriété privée (enceinte du monastère).