Ernée (2/2).

Le château de Pannard.

Le domaine a appartenu successivement aux familles : de Pannard (1124), de Chauvigné (1460), de Mégaudais (1511), des Nos (1602), famille qui fera construire le Château puis à la famille d’Ozouville (1899).

Vers les années 1940, les Soeurs missionnaires de l’Assomption s’installent à Pannard. 

En 1961, Hélène d’Ozouville, religieuse chez les Oblates de l’Assomption, vend le château, le parc et le jardin à l’association du château de Pannard qui y installe une école ménagère agricole.

En juin 1991 le lycée professionnel agricole prend le nom de Louis Derbré.

Le château abrite aujourd’hui le Lycée technologique Rochefeuille.

Hôtel de Charné (XVIIème siècle).

Place Mazarin.

Cette place était située sur le trajet de la route royale reliant Paris à Saint-Malo.

Le Général Buchet est né au n° 10 de cette place.

Jusqu’en 1938, le bureau des Postes et Télégraphes d’Ernée se situait au n° 22.

Maison natale du Général Buchet.

François Buchet est né à Ernée en 1777. Il est le fils d’un notaire royal d’Ernée.

En octobre 1793, il participe à la bataille d’Entrammes au côté des révolutionnaires, contre les chouans.

A vingt ans, il s’engage dans la marine puis incorpore l’armé de terre.

Avec la Grande Armée Napoléonienne, il participe aux expéditions en Espagne, Italie, Russie et est fait prisonnier à Leipzig.

Général, Grand Officier de la Légion d’Honneur, Pair de France, il termine sa carrière en tant que conseiller municipal de la ville de Toulon.

Il meurt le 10 octobre 1868 à 91 ans.

Buste d'Amédée Renault-Morlière.

Amédée Renault-Morlière (11 octobre 1839, Ernée - 28 août 1907, Ernée), homme politique français, Avocat. Il a été maire d’Ernée de 1878 à 1907 et député de la Mayenne de 1876 à 1885 et de 1893 à 1906.

Esplanade René Ballayer.

René Ballayer (2 mars 1915 à Andouillé - 26 janvier 2001)

Maire d'Ernée de 1959 à 1986.

En 1986, il quitte ses fonctions de Maire et occupe un poste d'adjoint jusqu'en 1995.

Conseiller Général du canton d'Ernée de 1961 à 1992.

Président de l'Association des maires et Adjoints de 1971 à 1993.

Président du Conseil général de la Mayenne de 1973 à 1992.

Sénateur de 1974 à 2001.

 

Au  milieu de la place, une sculpture de Louis Derbré: La Joie (1996).

L'usine et le magasin Monbana.

En 1934, Louis Guattari créé la société Monbana.

Une dizaine d’années plus tard, Monbana s’installe à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) dans un site de torréfaction de fèves de cacao.

En 1947, Louis Guattari et ses 2 fils étendent leur savoir-faire de la torréfaction et du pressage des fèves en développant la poudre de cacao pour les petits-déjeuners.

En 1978, lancement des célèbres petits carrés de chocolat, les Napolitains. La société devient rapidement le leader français du marché des produits d’accompagnement du café (70% du marché).

En 1985, Jean Guattari acquiert un second site, à Landivy, en Mayenne. La société restera trois ans avec ses deux usines, avant de décider de transférer la totalité de sa production en Mayenne.

En 2001, Yves Guattari, le petit-fils de Louis Guattari, devient président de la Société. Monbana se recentre sur le métier de chocolatier haut de gamme.

En 2003,création d’un deuxième site de production et d’une première boutique à Ernée.

En 2009, ouverture d’une boutique à Laval.

En mai 2013, rachat de l’usine Frédéric à Colmar, spécialisée dans les moulages en chocolat décorés main.

En 2014, l’unité de production de Landivy, trop petite et vétuste, sera transférée à Saint-Sauveur-des-Landes (35).

 

Aujourd’hui, les produits Monbana sont vendus dans 32 boutiques et 2500 points de vente.

L’usine d’Ernée, d’une superficie de 11200m2, emploie 185 personnes et fabrique 1,5 million de napolitains par jour. Avec ses 3000 produits référencés, elle produit 2500 tonnes de chocolat par an.

Le centre de secours d’Ernée.

Devant la caserne d’Ernée, une sculpture en bronze, œuvre de Louis Derbré, a été inaugurée le dimanche 30 janvier 2011 : « C’est le récit de la vie, la vie de celui qui donne sa vie aux autres. »

Louis Derbré l’avait promise à son ami, Michel Rousseau, l’ancien chef du centre de secours d’Ernée, décédé le 17 octobre 2010. Le capitaine Michel Rousseau avait pris sa retraite le 12 juin 2010 après plus de trente ans de présence active au centre de secours d'Ernée.

Stade Marcel Boulanger.

En mémoire des résistants d’Ernée.

Le 4 juin 1944, René Bourcier est mortellement blessé et achevé par un milicien lors d'un parachutage d'armes à Larchamp.

Marcel Boulanger, Michel Hugnet, André Lambert et Roger Launay seront fusillés par les Allemands le 23 juin 1944 après avoir été torturés pendant 18 jours à Rennes.

Le 11 septembre 1944, en présence du préfet et de l'évêque, une foule énorme d'Ernéens rend hommages aux cinq résistants.

Voir également le Monument du Petit-Val sur la commune de Larchamp.

Le Jardin de l'Europe.

Le jardin public, aussi appelé Jardin de l'Europe, est situé dans le centre d'Ernée. On y trouve des jeux d'enfants et des terrains de Boule Bretonne.

Terrain de Boule Bretonne.
Terrain de Boule Bretonne.

Lavoir de Champmeslin.

Autrefois, la commune était dotée d’au moins cinq lavoirs. Depuis 1960, il n'existe plus qu'un seul lavoir à Ernée, le lavoir de Champmeslin qui a été rénové. Alimenté par une source, le lavoir de Champmeslin gardait un niveau constant. Il est situé sur la Route de Rolon, sur le chemin qui mène au château de Pannard.