Fromentières.

Fromentières (terre à froment) est une petite commune de 800 habitants. Du XVème au XVIIème siècle, ses côteaux étaient couverts de vigne, son vin était très recherché par les Lavallois.

L'église Saint-Pierre.

L'église Saint-Pierre, édifiée au XIème siècle, a été consacrée par l'évêque Hildebert en 1103. L'édifice a été agrandi de deux chapelles latérales aux XVème et XVIème siècles, chapelle de la Vierge au nord et chapelle Sainte-Anne au sud. Une construction de forme arrondie a été accolée à l'usage de sacristie. Pour répondre à un accroissement de la population, un bas-côté, situé au nord de la nef, a été construit au XVIème siècle. En janvier 1628, le clocher se renversa sur une chapelle mais fut relevé au mois de juin suivant. 

Retable du maître-autel.

Les retables, datant de 1775, sont dus à Yves-Jean Pinson, sculpteur lavallois. Le retable du maître-autel est surmonté d'une gloire entourant Dieu le Père, Deux statues en terre cuite, saint Jean à gauche et saint Jean-Baptiste à droite, garnissent les niches latérales. Le tabernacle date du XVIIIème siècle. Le choeur est garni d'un vitrail représentant un ange portant les insignes de la passion.

Les deux retables des chapelles latérales sont surmontés des statues de la Sainte Vierge et de sainte Anne.

Chapelle de la Vierge.

Chapelle Sainte-Anne.

La tribune.

Au XIXème siècle, une tribune a été élevée dans le fond de l'église, on y accède par deux escaliers en vis. Un décor peint a été réalisé au XIXème siècle.

Le moulin de la Roche.

Le moulin de la Roche-de-Maine, sur la rive gauche de la Mayenne, est mentionné en 1326. L'ancienne maison du meunier date du XVIIIème siècle. En 1829, le moulin est constitué de deux bâtiments accolés, entraînant au total trois paires de meules. Le dernier meunier, Paul Lemonnier, a cessé son activité en 1971. Aujourd'hui, le moulin est transformé en habitation.