La Chapelle-Craonnaise.

Chapelle des Sept Douleurs (1862).

Une grotte, aménagée en 1862 en contrebas de l’église, comporte une pietà de plâtre provenant des ateliers de Léon Moynet (Vendeuvre-sur-Barse). Cette chapelle est dédiée à Notre-Dame des Sept Douleurs. Sur un cœur est peint le verset n°11 du "Stabat Mater".

La chapelle a été restaurée en 2002.

Chapelle de la Croix Adorée.

En 1746, F Fouin du Fuseau, officier au grenier à sel de Craon, fait construire cette chapelle sur l'emplacement d'un ancien calvaire.

La chapelle, restaurée en 2002, contient une Vierge tenant l'Enfant Jésus à qui elle offre un oiseau. On peut voir également un groupe représentant l'apparition de la Salette (à droite) et une statue de Notre-Dame de Pontmain (à gauche).

Mausolée des Curés.

Le mausolée des Curés, tout comme la clôture du cimetière, est fait de pierres et de briques, Il a été commandé par l'Abbé Duchemin lors de l'aménagement du nouveau cimetière en 1863. 

C’est une sorte d'autel encadré de deux pilastres pyramidaux. La dalle funéraire du monument surplombe la tombe des abbés Anger et Duchemin. Une niche contenait autrefois une Pietà de faïence posée sur un socle de bois. Tout en haut du monument, une inscription latine est gravée dans un cercle. Devant le monument se trouvent les tombes d’anciens curés inhumés ultérieurement, celle de l'Abbé Pote est une sorte de cippe en tuffeau coiffée d'une plaque de zinc.

Le Mausolée des Curés est situé au fond du cimetière. Il a été restauré en 1998.