La Dorée.

La mairie.

Manoir du Gué.

Le manoir du Gué date des XIVème et XVème siècle. Il est l'une des anciennes demeures de la famille de Goué, très influente dans la région. Son implantation est probablement en relation avec le prieuré de l'Abbayette, établissement monastique construit en 922. Le bâtiment possède deux tours, l’une ronde et l’autre carrée.

Fuie (1332).

Cet ancien colombier ou fuie permettait aux occupants de communiquer avec des personnes éloignées.

Portail (XVème).

Cette porte gothique était à l’origine la porte d’entrée de l’ancienne église qui se trouvait sur l’actuelle place de la Mairie. L’église, incendiée au XVIème, a souffert durant les guerres de Religion. Elle fut démolie pour être remplacée par l’église actuelle en 1888. La date de 1658, sculptée sur une pierre, indique probablement une restauration.

Pierre tombale (1616).

L’épitaphe, gravée sur cette pierre tombale provenant probablement de l'ancienne église, se lit de bas en haut : "Ici git le corps de demoiselle N Jeanne N de la Beunaich, dame N de Gilles Mercent, décédée le 8 janvier 1616".

Monument à Jean Daniel (1915).

Cet imposant calvaire en granit, signé L H Nicot, a été édifié par Monsieur et Madame Lucien Daniel " En souvenir de leur fils Jean Daniel mort pour la France le 24 septembre 1915 ". Deux femmes en sabots, vêtues d’une cape, entourent le calvaire. L’une symbolise le chagrin suscité par la mort de l’enfant, l’autre représente l’espérance des parents dans l’avenir du monde. Au centre de la croix est gravé un extrait du Vexilla Regis "Ave spes unica" signifiant : Salut, unique espérance.

Au pied de la croix, une plaque a été apposée en mémoire du célèbre botaniste Lucien Daniel (1856 La Dorée - 1940).

Le lavoir.

Ce lavoir, en retrait des maisons, est alimenté par une source et par les eaux de pluie. Le trop plein est évacué vers le plan d'eau. Ce lavoir, encore utilisé, a été restauré dans les années 1980. Le long de lavoir, une barre en bois servait à essorer le linge. On peut encore apercevoir une brouette, un carrosse et un battoir.