Le Genest-Saint-Isle.

La mairie.

L'église Saint-Sulpice.

L'église du Genest, de style néo-gothique, fut reconstruite en 1881 grâce à un don de M. Guyon, ancien vicaire de la paroisse. Ses travaux s'élevèrent à 70 143 francs. Elle a été bénite en 1886. L'ancienne église fut détruite en 1887.

Un premier inventaire fut tenté le jeudi , mais l'agent préposé à cette besogne rencontra l'opposition ferme des paroissiens.  Il revint quatre jours plus tard et fit enfoncer la porte puis il « fit son semblant d'inventaire, chapeau sur la tête ».

Les vitraux.

Deux verrières, l'une consacrée au Sacré-Coeur de Jésus et au Sacré-Coeur de Marie, l'autre à saint François Xavier et à saint Charles Borromée sont de Megnen, Clamens et Bordereau d'Angers.

La verrière consacrée à la vie de Jésus, don de Monsieur et Madame Herrenschmidt, a été réalisée en 1900 par Auguste Alleaume, maître verrier lavallois.

Ancienne coopérative ouvrière de la Lucette.

Un gisement d’antimoine découvert en 1891 par Messieurs Masure et Béasse a été exploité à partir de 1898 sous la direction d’Henri Herrenschmidt (Société Anonyme des Mines de la Lucette).
L'or et l'antimoine ont été extraits de 1898 à 1934 avec un pic de production entre 1904 à 1914. En 1908, les mines fournissent en produits antimoniés le quart de la production mondiale.
En 1910, la production des mines de la Lucette est de 7600 tonnes de minerai d'antimoine et 740 kg d'or pur.

Tombe d'Henri Herrenschmidt.

Le monument aux morts.