Levaré.

La croix du parvis.

La croix, située au sud du porche de l'église, date du XVIème siècle. Son socle est ornée de têtes sculptées et son croisillon de granit est surmonté d'une croix en fer forgé. Elle a été érigée près de l'église en 1912.

L’église Saint-Victeur (XVème siècle, remanièe au XVIIIème siècle).

L’église de Levaré, en forme de croix latine, est dédiée à Saint Victeur qui fut évêque du Mans en 525. Sa porte d'entrée est protégée par un porche, soutenu par deux colonnes en granit. Le linteau de la porte Saint-Roch est le réemploi d’une pierre tombale en granit. Elle porte l’inscription : "CY GIT LE CORPS DE MRE PHILIPPE CAILLON PRE CURE DE LEVARE DECEDE LE 30 AOUT 1719".

La tribune.
La tribune, à balustrade de bois tourné, est surmontée d'un abat-son en bois percé de six ouïes cerclées de zinc servant à amplifier le son de l'harmonium.

Les fonts baptismaux.

Les fonts baptismaux sont en marbre de Louverné.

Retable de Notre-Dame du Rosaire.

Retable de Saint-Roch.

Le retable du transept sud est dédié à saint Roch. La statue, au centre du retable, représente le saint portant un bourdon. En face du retable, la liste des familles donatrices pour la réfection des voûtes en 1930.

Le retable du maître-autel.

Le retable du maître-autel date de 1810. Il possède une peinture illustrant l'Annonciation, signée par L. Le Boussel. Il est surmonté d'un médaillon de saint Jérôme. De part et d'autre, la statue de saint Mandé, à gauche, et celle de saint Victeur, à droite.

Le château de Levaré.

Le premier château, construit au XIème siècle, relevait de la châtellenie de Pontmain. Il est ruiné au XVème siècle.

En 1539, Jean des Vaux, époux de Marie de Levaré, construit le château actuel, château qui restera dans la famille des Vaux jusqu’en 1860. Il sera ensuite la propriété de la famille Le Ray puis de la famille d’Abrantès.

Durant la seconde guerre mondiale, le château est occupé par les Allemands qui y installent un poste de commandement.

En 1950, le château est vendu à Monsieur Lemonnier. En 1956, l’aile droite du château est partiellement détruite lors d’un incendie.

Le château sera successivement acheté par Monsieur Plazanet, en 1964, Madame Geneviève Milan, en 1980, puis par Françoise et Henri-Jean Anglade-Bosc, en 2001.

Le château de Lévaré est situé sur le passage de l’ancien chemin montais.

Le lavoir.

Le lavoir est composé de deux auvents couverts d’ardoises. Le petit bassin carré, de 5 m sur 5 m, est alimenté par une source. L'eau est très claire. Près du lavoir, un ancien puits est surmonté d’un ange en fonte.

Le lavoir se trouve à la sortie du bourg, sur la D 102, en direction de Carelles.

Croix de la Cervelle.

Cette croix du XVIème siècle a été installée en 1912 dans une propriété à l'entrée du bourg. Elle est visible au-dessus d’un mur, sur la D33 en venant de Gorron.

De cette croix, provenant du lieu-dit "La Cervelle", il ne reste que la partie supérieure.

Croix cémetériale - début du XVIème siècle.

Cette croix repose sur un socle orné de têtes, sculptées aux quatre angles.

Notre-Dame de la route.

Cette grotte a été érigée lors d’une mission en décembre 1956. Elle abrite une vierge tenant dans ses bras l'enfant Jésus.