Olivet.

L’abbaye de Clairmont.

L’abbaye de Clairmont fut fondée par Saint Bernard en 1152 dans un paysage de bois et d'étangs donné par Guy V de Laval.

Cette abbaye, modèle d'implantation cistercienne, a conservé une grande partie de ses bâtiments d'origine,  classés Monuments Historiques: l'église abbatiale aux dimensions impressionnantes, le cellier et le réfectoire des frères convers ainsi que la porterie.

Les seigneurs de Laval y furent inhumés jusqu'au XVème siècle.

La Révolution chasse les derniers moines le 31 mai 1792, le monastère est vendu comme bien national et devient un domaine agricole.

Abandonné de 1936 à 1954, le lieu redevient désert et sauvage, les bâtiments monastiques se dégradent, l´église perd son clocher ; ce n´est plus que ruines, ronces, lierre…  

Mademoiselle Suzanne Denis et mademoiselle Hélène Blanchot constituent une société civile et achètent l’abbaye en 1954.

En 1957, les Monuments Historiques reclassent les deux bâtiments du XIIème siècle : l´église et le bâtiment des frères convers.

Le bâtiment des religieux de chœur, érigé au XIIème siècle, transformé vers 1650 et restauré au XXème siècle. Ce bâtiment a été déclassé.
Le bâtiment des religieux de chœur, érigé au XIIème siècle, transformé vers 1650 et restauré au XXème siècle. Ce bâtiment a été déclassé.
L'église abbatiale date du XIIème siècle.
L'église abbatiale date du XIIème siècle.
L'église abbatiale.
L'église abbatiale.
La porterie (XIIème siècle) permettait d'acéder à l’abbaye soit par la porte charretière, soit par la porte des piétons. La maçonnerie primitive a été consolidée et la toiture refaite par les Monuments Historiques, qui ont classé le bâtiment en 1987.
La porterie (XIIème siècle) permettait d'acéder à l’abbaye soit par la porte charretière, soit par la porte des piétons. La maçonnerie primitive a été consolidée et la toiture refaite par les Monuments Historiques, qui ont classé le bâtiment en 1987.
La cour du cloître. A l'origine, il devait y avoir une galerie en bois.
La cour du cloître. A l'origine, il devait y avoir une galerie en bois.
La cour.
La cour.
Les communs: chauffoir, cuisine, réfectoire des Pères, scriptorium, infirmerie. Une tour attenante au bâtiment a été mise hors d'eau puis carrelée.
Les communs: chauffoir, cuisine, réfectoire des Pères, scriptorium, infirmerie. Une tour attenante au bâtiment a été mise hors d'eau puis carrelée.
Le bâtiment des convers abritait au rez-de-chaussée le cellier et le réfectoire et à l'étage, le dortoir.
Le bâtiment des convers abritait au rez-de-chaussée le cellier et le réfectoire et à l'étage, le dortoir.
Le bâtiment des convers: le pressoir.
Le bâtiment des convers: le pressoir.
Les fenêtres ont été restaurées et garnies de vitraux depuis les années 1980.
Les fenêtres ont été restaurées et garnies de vitraux depuis les années 1980.
Les Monuments Historiques ont revu le gros oeuvre et remis en état la charpente du XVIème siècle et les toitures. Le clocher, écroulé en 1945, a été remplacé par un clocheton.
Les Monuments Historiques ont revu le gros oeuvre et remis en état la charpente du XVIème siècle et les toitures. Le clocher, écroulé en 1945, a été remplacé par un clocheton.
La nef a été amputées de ses bas-côtés au XVIIIème siècle.
La nef a été amputées de ses bas-côtés au XVIIIème siècle.
Dans le choeur, trois étages de fenêtres dessinent le symbole de la Trinité.
Dans le choeur, trois étages de fenêtres dessinent le symbole de la Trinité.
Tous les autels ont été rétablis.
Tous les autels ont été rétablis.
Les chapelles, le choeur et les transepts sont désormais carrelés.
Les chapelles, le choeur et les transepts sont désormais carrelés.
Monument funéraire de Yves Tronsson, dernier  abbé régulier, mort en 1505.
Monument funéraire de Yves Tronsson, dernier abbé régulier, mort en 1505.

Visite théâtrale "Clairmont, ma vallée, mon refuge" - Texte de Stéphane Hiland.

En 1402, Jean, habitant de la forêt de Frageu, est poursuivi par des officiers de justice qui l'accuse de sorcellerie. Il trouve refuge auprès des moines de Clairmont, dont il va découvrir le mode de vie. Bientôt, grâce à ses talents, il pourra remercier les membres de la communauté religieuse qui lui ont offert un asile sûr...
Avec la participation de la troupe Arma Temporis.