Préaux

Préaux est une commune située à une trentaine de kilomètres au Sud-Est de Laval. Elle est bornée par les communes de Chemeré-le-Roi, La Cropte, Le Buret, Beaumont-Pied-de-Bœuf et Ballée.

Préaux est peuplée de 167 habitants.

La commune est traversée par la rivière La Vaige. En 1895, La Vaige actionnait le moulin de Favry, abandonné et détruit depuis par son propriétaire. Un ruisseau, le Pont-Martin, la sépare de la commune du Buret au Sud-Ouest.

La mairie-école.

École de garçons :

En 1828, le Conseil Municipal est autorisé à transformer une grange du presbytère en maison d'école pour un frère.

En novembre 1883, le Conseil Municipal vote l'acquisition du château de Préaux dans le double but d'y installer l'école des garçons et la mairie et de faire passer, dans les servitudes, le chemin vicinal de Préaux à Chemeré-le-Roi.

A la rentrée 1884, un instituteur laïque, Monsieur Bigot, est nommé sur la commune.

École de filles :

Au mois de novembre 1896, Mademoiselle Virginie Freulon donne à la fabrique de l'église de Préaux une maison neuve avec dépendances afin d'y loger deux sœurs institutrices de la communauté d'Evron. Les religieuses devront faire l'école aux filles et soigner les malades.

L'église Saint-Martin.

L'église primitive de Préaux date du XIème siècle.

Au XVIème siècle, une chapelle est construite au Nord pour donner au château dit "La Cour de Préaux" (situé à l'emplacement de la mairie actuelle) un accès direct à l'église.

Une seconde chapelle est fondée au Sud par la famille du Bois-Robert.

Le clocher culmine à 35 mètres, les cloches ont été fondues en 1608 et 1754.

Le chœur a été reconstruit en 1748.

En 1774, achat des bancs de l'église.

En 1776, construction de la sacristie.

L'église a été entièrement reconstruite de 1855 à 1869.

Les autels.

Le maître autel a été réalisé en mars 1776.

Au Nord, une chapelle est dédiée à La Vierge et au Sud, une chapelle est dédiée à saint Louis.

Lambris peints.

Le chœur et les chapelles sont ornés de lambris peints par un artiste lavallois à la seconde moitié du XIXème siècle.

Les vitraux.

L'église Saint-Martin n'a conservé que deux vitraux.

Le vitrail du chœur représente quatre épisodes de la vie de saint Martin.

Souvenez-vous dans vos prières de nos enfants morts pour la France.

Sur le mur Nord de la nef, se trouve un panneau élevé à la mémoire des 22 paroissiens morts pour la France.

Le manoir de Favry.

La fondation de ce manoir remonterait au XIVème siècle.

Le logis actuel date du XVème et du XVIème siècle.