Saint-Martin-de-Connée - La Chapelle-du-Chêne.

La Chapelle-du-Chêne est un lieu de pèlerinage situé sur la commune de Saint-Martin-de-Connée. Elle rappelle plusieurs événements survenus autour d’un vieux chêne, dont le tronc est conservé dans l’édifice.

Une statuette de Notre-Dame de Pitié dans un chêne au milieu des champs.

Autrefois, le chêne était entouré de prairies, qui dépendaient de la ferme de la Grande Métairie, sur le chemin qui menait au château d’Orthe. Une légende raconte que Brisegaud de Coësmes (1370-1410) fit placer une statuette de Notre-Dame de Pitié, représentant la Sainte Vierge tenant dans ses bras le corps de Jésus descendu de sa croix, afin qu’elle protège le pays alors ravagé par des pillards.

La première chapelle.

Au XVIIème siècle, Jean-François de Faudoas, dit d’Averton, comte de Belin, l’un des chefs de la Ligue dans le Maine, terrorisait la région. Mécréant notoire, il ne s’embarrassait guère de dévotion. Un jour, lors d’une visite dans ses terres d’Orthe, le seigneur provoqua un bœuf qui se trouvait au pied du chêne. Le bœuf furieux se mit alors à le charger. Le sire de Belin, se sentant perdu, invoqua la Sainte Vierge et fit le vœu de construire une chapelle s’il en réchappait. Le bœuf se calma, le Sire de Belin fit construire une chapelle, autour du chêne, en l’honneur de celle qui l’avait sauvé.

Des pèlerinages mariaux ont lieu et des maisons se construisent autour de la Chapelle-du-Chêne.

En 1681, des peintures murales sont exécutées pour rappeler l’histoire du lieu.

Pendant la Révolution, la chapelle est vendue comme bien national. Un habitant achète la statue pour la sauver de la destruction. Elle est rendue au culte après la Terreur.

La nouvelle chapelle.

En 1860, les morceaux de la statuette sont retrouvés dans le creux du chêne.

Suite à plusieurs miracles et à la multiplication des pèlerinages, une nouvelle chapelle, plus grande, est reconstruite entre 1867 et 1899.

Peintures murales.

En 1922 et en 1923, deux peintures  signées F Joubaud sont effectuées dans le chœur ;  l’une rappelant la légende de sire Belin, l’autre, le fermier de la Grande Métairie offrant le plus beau de ses chênes pour y placer la statue de Notre-Dame.

Les vitraux.

La Chapelle-du-Chêne abrite une douzaine de vitraux du XIXème siècle. Tous ne sont pas signés. On peut y voir des vitraux dédiés à des saints, à la vie de Marie, aux grandes apparitions en France au XIXème siècle ainsi qu'à l’histoire de la Chapelle.

- Vitrail de saint Jean, fabrique du Carmel du Mans, Hucher & fils.

- Vitrail de la Vierge à l’Enfant, Maison A meurez & F Lemoine, Nantes, 1881.

- Notre-Dame de la Salette, le 19 septembre 1846, Auguste Alleaume maître-verrier à Laval.

- Notre-Dame de Lourdes, le 11 février 1858.

- Verrière sud, Notre-Dame de Pontmain, le 17 janvier 1871, don de M l’abbé A Leblanc ancien curé le 25 mars 1911.

- Histoire de Notre-Dame du Chêne, loterie organisée par les enfants de Marie Saint-Martin-de-Connée 1876.

Le chemin de croix monumental.

Le long de la route menant d’Orthe à la Chapelle, on peut admirer un chemin de croix monumental composé de douze menhirs, en granit de Louvigné, sculptés par Raymond Dubois. La treizième station étant le chêne de la Chapelle-au-Chêne et la quatorzième station, le reliquaire du Père Burin. Ce chemin de croix fut inauguré le 15 avril 1956 lors du retour à la Chapelle du corps du Père Burin.

Pèlerinage en 1916.
Pèlerinage en 1916.
Pèlerinage en 1926.
Pèlerinage en 1926.

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    Bruno (dimanche, 03 avril 2011 19:27)

    Il y a des vitraux que j'aime beaucoup !

  • #2

    jacky (dimanche, 22 mai 2011 17:09)

    j'espére que la visite du 22/05/2011 à la chapelle de notre dame du chêne me guérira de ma maladie

  • #3

    GAUTIER Christian (lundi, 01 avril 2013 17:21)

    Arrière petit-fils de Jean-Baptiste LAMBERT habitant la Chapelle du Chêne, aubergiste à Saint-Martin de C puis,
    à Courcité : cherche témoignages

  • #4

    Maryvonne Moinet (vendredi, 04 avril 2014 11:37)

    Bonjour,
    Mercredi nous avons visité une autre "Notre Dame de la Chapelle du Chêne". Je ne sais si vous connaissez, c'est très beau avec le chêne resté à l'intérieur de la chapelle. Nous vous envoyons le site internet avec les photos;
    A ce soir !
    Françoise et Valdomiro

  • #5

    Patricia (jeudi, 10 juillet 2014 11:00)

    Voilà bien des années, j'avais déposé un vœu qui me tenait très à cœur, auprès du chêne, comme je l'ai fait ensuite au tombeau de Merlin dans la forêt de Brocéliande. Mon voeu s'est réalisé il y a 7 ans maintenant, pour mon plus grand bonheur, il a changé ma vie....
    Merci à ce vénérable chêne.

  • #6

    josiane (dimanche, 21 septembre 2014 17:13)

    tres joli site belle conservation de cet edifice merci