Saint-Quentin-les-Anges

Le presbytère.

Le presbytère, entouré d'une douve, a été construit en 1768 par l'abbé de Champagné. Ses dépendances sont devenues le célèbre théâtre de la Douve. Devant le bâtiment, le puits en fer forgé date de la même époque.

Aujourd'hui, cet édifice abrite la mairie.

Théâtre de la Douve.

A côté de l'église, tout l'été des mannequins porésentent quelques costuimes du célèbre théâtre de la Douve.

L'école de filles.

En 1845, une demoiselle Bernier offre à la commune une maison, à la condition qu'elle soit occupée par des soeurs de la communauté de Ruillé-sur-Loire, chargées de faire la classe aux jeunes filles et de visiter les malades. Mademoiselle Bernier offre également une rente annuelle de 400 francs pour le traitement des soeurs.

En 1881, construction d'une nouvelle salle de classe, d'un préau et de latrines.

En 1892, suite à la laïcisation de l'école publique de filles, la mairie se voit dans l'obligation de verser aux héritiers de mademoiselle Bernier la valeur du bâtiment primitif et celle du titre de rente.

L'école des garçons.

En 1844, l'habitation de l'instituteur et une salle de classe sont installées dans un bâtiment isolé, servant autrefois au logement d'un vicaire.

Des travaux d'agrandissement sont réalisés en 1865.

L'église Saint-Quentin.

L'église Saint-Quentin, construite au XIème siècle, remaniée au XVIème siècle, a été complètement restaurée en 1897.

 

Le vitrail du choeur.

La verrière du choeur, relatant la vie de saint Quentin, a été réalisée par Auguste Alleaume en 1897.

Au centre, saint Quentin tenant la palme des martyrs. De part et d'autre, quatre scènes : illustrant différents moments de la vie de saint Quentin: "Mission apostolique donnée à saint Quentin" - "Prédication de saint Quentin à Amiens" -  "Après d'affreuses tortures saint Quentin est décapité" et "Invention du corps de saint Martin".

Vierge à l'Enfant.

Cette statue en pierre du XIVème siècle a été offerte à la paroisse par Pierre de Rohan, seigneur de Mortiercrolles.

Château de Mortiercrolles.

Le château de Mortiercrolles a été bâti par Pierre de Rohan à la fin du XVème siècle à l'emplacement d'un ancien manoir fortifié datant de la fin du XIIIème siècle.

L'enceinte quadrangulaire est protégée par quatre tours, de larges douves et un châtelet imposant.

Devenu une ferme, et en piteux état, le château est racheté en 1965 par le Conseil Général puis par un particulier en 1975.

Le corps du logis.

La porte d'honneur du corps de logis possède un auvent en charpente et ardoise. Devant le logis se trouve le puits du château.

La chapelle.

La chapelle a été construite au XVIème siècle. Ravagée par un incendie, elle est en cours de restauration.

Le pigeonnier.

Un pigeonnier a été installé dans l'une des tours de garde datant du XIVème siècle. Ce pigeonnier, récemment restauré, de forme hexagonale, peut accueillir 496 couples de pigeons.