La carrière de marbre.

A Louverné, les carrières de la Motte Babin et des Aumeunes ont été exploitées au XIXème siècle. Elles permettaient d’extraire un marbre noir veiné de blanc. Les blocs de pierre, pouvant peser jusqu’à 10 tonnes, étaient envoyés à l’usine de Saint-Pierre-le-Potier pour y être taillés et polis.

 

Ces deux carrières sont exploitées par la même entreprise : la Grande Société des Marbres de l’Ouest.

En 1900, le contremaître est Monsieur Baptiste Bourdais (né en 1849), demeurant à la Motte-Babin. Aidé d’une dizaine d’ouvriers, il extrait environ 150 à 180 mètres cubes de marbre par an.

3 février 2012.
3 février 2012.
3 mai 2012.
3 mai 2012.
31 décembre 2012.
31 décembre 2012.
Colonnes en marbre noir de Louverné du retable de l'autel du Saint-Sacrement de la cathédrale de Laval.
Colonnes en marbre noir de Louverné du retable de l'autel du Saint-Sacrement de la cathédrale de Laval.