Hôtel Bel-Air - 36 rue Hoche.

François de Launay, négociant en toile, achète la propriété de Bel-Air à la famille Lasnier en 1768.

Entre 1779 et 1786, il se fait construire un hôtel particulier, l’hôtel Bel-Air, dit aussi château de Bel-Air, par l'architecte Pierre Pommeyrol. Des galeries souterraines et des grottes sont réalisées en 1786 par le maître-maçon René Meignan.

Au cours du XIXème siècle, la propriété est démembrée par le percement de la rue Hoche et le lotissement de l'ancien jardin.

François de Launay épouse Marie Leroy le 18 octobre 1768 et prend d'une terre de sa femme le surnom de Fresney. Louis XVI lui accorde des lettres de noblesse en considération des grands services rendus à la manufacture de toile de Laval. François de Launay est mort à Laval en 1799.

Sur la façade ouest de l’hôtel, l’avant-corps semi-circulaire est orné d’une niche à coquille abritant une statue de Flore. Au-dessus de cette niche, un médaillon est sculpté des initiales V.L.T. (Vive La Toile).

Façade ouest à demi cachée par un mur de clôture.
Façade ouest à demi cachée par un mur de clôture.
Vive La Toile.
Vive La Toile.
Lucarne à oculus.
Lucarne à oculus.
Flore.
Flore.