Monuments, stèles et plaques dans Laval.

Adolphe Bouvet.

Boulevard Frédéric-Chaplet, une plaque apposée sur la façade de la maison d’arrêt de Laval rappelle le sacrifice d’Adolphe Bouvet, chef du groupe de résistance du secteur de Saint-Sulpice, mort sous la torture le 1er août 1944.

Hommage du personnel des PTT à ses morts.

Plaque apposée sur la façade du Bureau de Poste de la place Pierre Mendès France.

Place Pierre Mendès France.
Place Pierre Mendès France.

Félix Grat (12 novembre 1898 - 13 mai 1940).

Bien que dégagé de toute obligation militaire, Félix Grat décide de prendre part à la Seconde Guerre mondiale en levant un corps franc. C'est à sa tête que le soir du 13 mai 1940, le capitaine Grat, montant à l’assaut d’une crête qu’il fallait reprendre, et qui fut reprise, tomba frappé d’une balle en plein cœur.

Cimetière de Vaufleury, tombes de 14 aviateurs morts le 10 juin 1944.

Dans la nuit du 9 au 10 juin 1944, deux bombardiers britanniques de la Royal Air Force sont abattus par les Allemands. L'un s'écrase au sud de la forêt de Concise à Saint-Berthevin, l'autre dans un champ à Entrammes. Les deux équipages, composés de sept hommes chacun, sont tués sur le coup.

Leslie Arthur Brotherton - Stanley William Peake - Hugh Bradbury.
Leslie Arthur Brotherton - Stanley William Peake - Hugh Bradbury.
Philip Gaines - Norman Randall Henderson - Edward Charles Wicks.
Philip Gaines - Norman Randall Henderson - Edward Charles Wicks.
Thomas Whyndam Henderson - Willem Jacob Van Stockum - Fred Beales.
Thomas Whyndam Henderson - Willem Jacob Van Stockum - Fred Beales.
Gilbert Daniel - John Ellyatt - Robert Keith Marshall.
Gilbert Daniel - John Ellyatt - Robert Keith Marshall.
Albert Mason - Alfred Charles Perkins.
Albert Mason - Alfred Charles Perkins.

Grenoux, dernier point de résistance avant la Libération de Laval.

Le 5 août, le 313ème régiment d’infanterie est à 3 km de Laval.

Le matin du 6 août, à 6 h 00, c’est l’offensive. A 10 h 30, les Allemands dynamitent le Pont Aristide Briand puis le Vieux-Pont et à 14 h 00 le Pont d’Avesnières. A 15 h 00, les alliés entrent dans la ville. Laval est libérée.

Charles Toutain fut maire de Laval. Durant sa mandature, il annexa les communes de Grenoux et d'Avesnières.
Charles Toutain fut maire de Laval. Durant sa mandature, il annexa les communes de Grenoux et d'Avesnières.

Monument en l'honneur du II/313 Infantry Régiment, rue Emile Bouchard.

[ Le 2ème bataillon du 313ème régiment d’infanterie ]

En 1998, à l’initiative de Pierre Beloir, une stèle avec une plaque de bronze a été installée à Grenoux. Elle porte la mention « Remember… 6 août 1944, honneur au II/313 Infantry Regt de la 79 TH des U.S.A qui enleva ici le dernier point de résistance allemande devant Laval. »

Mairie de Laval.

Plaque apposée sur le mur de la Mairie de Laval en hommage à l’Armée américaine qui a délivré la ville de Laval de l’occupation allemande le 6 Août 1944.

Hommage aux Victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l’Humanité - Place du 11 Novembre.

Souvenons-nous des hommes, femmes, enfants tsiganes victimes d'une détention arbitraire de novembre 1940 à février 1942 dans les camps d'internement de Grez-en-Bouère et Montsûrs.

A la mémoire des juifs, arrêtés en Mayenne et déportés à Auschwitz.

Monument Commémoratif de la Résistance Mayennaise - Inauguré le 5 Août 1951.

La stèle est composée d'un bloc de pierre provenant d'une carrière mayennaise.

Un médaillon de Bronze, oeuvré par le graveur Bazor, représente un déporté, à genoux, décharné, en tenue de forçat, lié à une croix gammée, les yeux fixés sur la Croix de Lorraine, symbole de l'espoir.

En dessous de la plaque de bronze, un texte : "Aux 203 morts de la Résistance Mayennaise" (depuis l'inauguration de cette stèle, après plusieurs études, le nombre de Résistants Mayennais morts pour la France est de 304).

Dans le socle, se trouve une caissette en plomb contenant des plaques de cuivre où sont gravés les 203 noms des Résistants Mayennais morts pour la France.

Monument aux Morts (1923).

En 1923, le monument aux morts de la ville de Laval est érigé par l’architecte Hyacinthe Perrin et le sculpteur Albert Bourget, qui modifient le projet initial. Au lieu de l’aigle blessé représentant l’Allemagne vaincue, ils figurent les armes de Laval, plus pacifiques.

L’obélisque supporte une statue de Marianne, symbole de la France. A ses pieds, un soldat blessé lui présente la Victoire sous la forme d’une statuette féminine dorée.

Niche, avenue Robert Buron.

Niche - Avenue Robert Buron.
Niche - Avenue Robert Buron.