L'écluse de Belle-Poule (49,7 mètres).

En 1399, la chaussée de Belle-Poule assurait le fonctionnement d’un moulin situé sur la rive droite de la Mayenne. En 1834, un second moulin est édifié, sur la rive gauche. La canalisation de la Mayenne a entraîné leur destruction. Un projet d'écluse et de nouveau barrage est dessiné en 1850. Les travaux sont achevés en 1853. Le barrage est précédé d’un canal creusé sur la rive gauche. Le moulin sur la rive droite a été reconstruit en 1858.

La maison éclusière de Belle-Poule est la première construite lors des travaux de canalisation de la Mayenne, elle porte la date de 1848 au-dessus de la porte, masquée par une lanterne. En soubassement, une cave basse, enterrée à l'avant, ouvre de plain-pied sur l’arrière vers le jardin. Les angles du bâtiment sont en tuffeau. Les encadrements des ouvertures sont en brique et en tuffeau ; ce qui la distingue nettement des autres maisons éclusières. Les poutres de la charpente reposent sur des corbeaux en tuffeau.

Les latrines qui se trouvaient dans le jardin ont été démolies.

A l'extrémité de la parcelle, au nord-est, le long du chemin de halage, se trouve une dépendance servant de remise : il s'agit de l'ancien fournil, allongé et fortement remanié.

La maison éclusière, propriété du Conseil Général, est inoccupée toute l'année.

Le moulin de Belle-Poule.