Ecluse de Boisseau (n°18) - Saint-Jean-sur-Mayenne.

La chaussée de Boisseau existe depuis au moins le XVème siècle. Elle assurait le fonctionnement d'un moulin situé sur la rive gauche. Ce moulin fut détruit en 1860.

Afin d'assurer le passage des bateaux sur la haute Mayenne, un projet de construction d'une écluse est établi en 1846. Il prévoit la destruction du moulin et le creusement d'un canal d'accès à l'écluse.

Les travaux sont achevés en 1853. Le barrage est reconstruit en 1881.

Un nouveau moulin est construit sur la rive droite en 1860. Il fonctionnait grâce à une roue unique alimentée en eau par un canal de dérivation. En 1959, il cessa son activité et fut transformé en maison d’habitation.

La maison éclusière.

La maison éclusière est la première construite lors de la canalisation de la Mayenne. Elle se distingue des autres maisons éclusières par ses ouvertures cintrées. Le soubassement, percé de soupiraux, signale la présence d'une cave accessible par une porte côté jardin. Le nom de l'écluse est gravé sur la fenêtre centrale de l'étage, la date de 1848 sur l'arc de la porte et son numéro (18) est inscrit sur une plaque de fonte. Dans le jardin, se trouvent les latrines, maçonnerie en brique et toit en pavillon. A l'extrémité de la parcelle, le long du chemin de halage, une dépendance, remaniée, sert actuellement de garage.

La maison éclusière est agrandie d’une quatrième travée en 1982.