L'écluse-restaurant de la Benâtre (altitude 36 mètres).

Une chaussée fut édifiée à la Benâtre avant le XVème siècle. Elle assurait le fonctionnement d’un moulin situé sur la rive gauche. Au XVIème siècle, elle fut dotée d’une porte marinière destinée à faciliter le passage des bateaux. Lors de la canalisation de la Mayenne, dans la seconde moitié du XIXème siècle, le barrage fut reconstruit et doté d’une écluse. Les travaux sont achevés en 1876.

 

Le moulin à farine est composé de deux corps de bâtiments : une partie basse qui conserve le volume du vieux moulin et une partie haute construite en 1837 et transformée en 1855. En 1860, il fonctionne grâce à deux roues verticales entraînant plusieurs paires de meules et quatre pilons à tans. En 1934, une des roues est remplacée par une turbine. En 1989, le moulin cesse définitivement son activité.

 

La maison éclusière présente les mêmes caractéristiques architecturales que toutes celles de la basse Mayenne. La table de pierre, située au-dessus de la porte d'entrée, porte le nom de l'écluse. Lors de sa transformation en restaurant, la maison a été agrandie : au sud, d'une quatrième travée qui a fait disparaître le four à pain ; au nord, d'un appentis en bois, à soubassement de béton, accessible par un escalier extérieur couvert ; et, dans le jardin, d’une dépendance en rez-de-chaussée à toiture à longs pans.

En 2012, le bâtiment a été agrandi sur l'arrière pour y loger une nouvelle cuisine.

Le château de la Roche, construit en 1865, domine la vallée.
Le château de la Roche, construit en 1865, domine la vallée.
Plaque de nivellement sur la maison éclusière.
Plaque de nivellement sur la maison éclusière.
Plaque de nivellement sur l'écluse.
Plaque de nivellement sur l'écluse.
Septembre 2011, travaux d'extension sur l'arrière de la maison éclusière.
Septembre 2011, travaux d'extension sur l'arrière de la maison éclusière.