Ecluse de la Roche (n°32) - Loigné-sur-Mayenne.

La chaussée.

Une chaussée est mentionnée à la Roche-du-Maine depuis le XIVème siècle. Cette chaussée, dotée d'une porte marinière en 1537, assurait le fonctionnement de deux moulins situés de part et d’autre de la Mayenne.

Le barrage à écluse a été construit en 1876, lors de la canalisation de la Mayenne. Il subira des dégâts lors des crues de 1878, 1879 et 1880 et sera remis en état en 1882.

La maison éclusière (1874).

La maison éclusière a été construite selon le modèle de toutes celles de basse Mayenne. Contrairement aux autres, elle n'a pas été allongée d'une quatrième travée. Des appentis en bois, aujourd’hui disparus, ont été adossés contre ses deux pignons. Celui du sud a sans doute fait disparaître le four à pain.

Les moulins.

Les deux moulins à blé de la Roche-du-Maine ont été reconstruits en 1875 et 1879.

Suite à la construction du barrage, le moulin situé rive droite se trouva isolé dans la rivière. Pour y accéder, il fallait emprunter un pont tournant, aujourd’hui disparu (l'emplacement du pont mobile est encore visible).

Le moulin de la rive gauche a été en grande partie reconstruit en 1950.

Location de toues.

Depuis le mois de juillet 2013, Yann Pérès, l'éclusier de la Roche, dispose de six toues (quatre cabanées et deux pour la navigation) qu'il propose à la location.