L'église Saint-Pierre.

La création de l'église Saint-Pierre de Laval s'est effectuée dans un climat "tendu" entre des catholiques très divisés à l'égard de la République. Alors que Monseigneur Geay peinait à trouver et un financement et un lieu dans le quartier de la Gare pour y construire une église, le Révérend Père Hamelin agrandissait la chapelle de l’Immaculée Conception, établissement situé également dans le quartier de la Gare.

 

En 1855, l’arrivée du chemin de Fer fait surgir de nouveaux quartiers à Laval.

En 1876, Madame Victorine Sosson lègue à l’évêché une importante somme d’argent « pour construire une église de secours, une école et une salle d’asile» dans le quartier de la gare où elle demeurait.

Début 1898, la Société Saint-Pierre de Laval achète deux terrains, l’un rue de l’Alma, l’autre rue Magenta. Pour la construction de l’église, l’évêque fait appel à un architecte d’origine anglaise, Eugène Hawke, et à l’entrepreneur Brisart.

La première pierre est posée le 29 juin 1898 par Monseigneur Geay.

Une chapelle provisoire est ouverte le 20 novembre 1898 dans un ancien hangar.

La bénédiction de l’église (inachevée) a lieu le 10 avril 1900. A cette occasion, on élève un campanile provisoire pour suspendre une cloche de 150 kg. Le premier curé s’y installe, l’abbé Brodin, ancien vicaire de Saint-Vénérand.

En 1960, l’église ne pouvant contenir que 350 fidèles, on décide de l’agrandir. La nouvelle construction moderne, permettant d’accueillir 900 personnes, est inaugurée le 30 octobre 1960.

En 1963, d’importants travaux sont effectués. On aménage un narthex à la droite duquel est élevé un baptistère.

La façade de l’église en granit est surmontée de deux petites tours de style byzantin.

Les vitraux sont l'oeuvre de l'architecte Pierre Vago. Le poisson, symbole de la profession de Pierre, et la clé, celle du Royaume des Cieux, que lui a confiée Jésus.

Sculpture réalisée par Alain Legros à l'occasion du Jubilé 2000.
Sculpture réalisée par Alain Legros à l'occasion du Jubilé 2000.
Les vitraux: les poissons et les clés.
Les vitraux: les poissons et les clés.
Les saints patrons de la paroisse: Saint Pierre tenant la clé et Saint Vénérand la palme des martyrs. Tableau réalisé par le Père Joseph Cousin.
Les saints patrons de la paroisse: Saint Pierre tenant la clé et Saint Vénérand la palme des martyrs. Tableau réalisé par le Père Joseph Cousin.