Eglise Sainte Anne de Thévalles.

Avant la révolution, une chapelle dédiée à Saint Jean-Baptiste existait déjà à cet emplacement. Elle avait été bâtie par les chevaliers de Malte qui avaient leur résidence à Thévalles jusqu’au milieu du XVIIème siècle.

Cette chapelle fut vendue à la révolution (1789) comme bien national, puis détruite.

Les habitants du quartier, n’ayant plus de chapelle, devaient se rendre à Avesnières. Afin d’éviter de payer des taxes, pour utiliser le pont suspendu ou pour prendre le bac, une nouvelle chapelle, dédiée à Sainte Anne, est construite en 1867.

En1994, la chapelle est interdite au culte pour des questions de sécurité. Restaurée en 1996, elle est incendiée par la foudre en juillet 1999 et à nouveau restaurée en 2001.

Les deux cloches (38 et 58 kg) ont été fabriquées en 1869 par l'entreprise Léon Bollée du Mans. La plus grosse porte le nom de Saint Anne.
Les deux cloches (38 et 58 kg) ont été fabriquées en 1869 par l'entreprise Léon Bollée du Mans. La plus grosse porte le nom de Saint Anne.
La voûte en châtaignier a été réalisée par la société Lutellier de Cossé-le-Vivien.
La voûte en châtaignier a été réalisée par la société Lutellier de Cossé-le-Vivien.
Les murs, autrefois recouverts de plâtre, ont été détériorés lors de l'incendie de 1999. Après décapage, ils ont été refaits en "pierre-vue".
Les murs, autrefois recouverts de plâtre, ont été détériorés lors de l'incendie de 1999. Après décapage, ils ont été refaits en "pierre-vue".
Les tomettes de 1870, détruites lors de l'incendie de 1999, ont été remplacées en 2001 par des pavés fabriqués à Angers spécialement pour l'église.
Les tomettes de 1870, détruites lors de l'incendie de 1999, ont été remplacées en 2001 par des pavés fabriqués à Angers spécialement pour l'église.
Derrière l'autel, la composition en brique symbolisant le "big-bang" a été réalisée par Alain Lucron.
Derrière l'autel, la composition en brique symbolisant le "big-bang" a été réalisée par Alain Lucron.
Les chapiteaux datent de 1870.
Les chapiteaux datent de 1870.

Statue de sainte Anne.

Une statue en bois polychrome fut inaugurée le dimanche 27 juillet 2003 en remplacement de la statue disparue lors de l'incendie de juin 1999. Cette statue, due à Alain Legros, a été payée par les paroissiens de Thévalles. Sainte Anne assise, le livre des écritures entre les mains, sa fille Marie mère de Dieu à ses côtés.

Statue en bois polychrome de Saint Antoine, en habit de franciscain, portant l'Enfant Jésus sur son bras gauche.
Statue en bois polychrome de Saint Antoine, en habit de franciscain, portant l'Enfant Jésus sur son bras gauche.
Statue de Saint Joseph, en bois de tilleul (1872). En bois polychrome à l'origine, elle fut recouverte de plâtre au début des années 1900, puis décapée en 1960 avant d'être restaurée par les services municipaux de Laval en 1998.
Statue de Saint Joseph, en bois de tilleul (1872). En bois polychrome à l'origine, elle fut recouverte de plâtre au début des années 1900, puis décapée en 1960 avant d'être restaurée par les services municipaux de Laval en 1998.
Le chemin de Croix est celui de la chapelle de la Visitation de Mayenne qui a été désaffectée en 1997. Un verbe au participe passé indique ce que représente chaque station.
Le chemin de Croix est celui de la chapelle de la Visitation de Mayenne qui a été désaffectée en 1997. Un verbe au participe passé indique ce que représente chaque station.
Tout autour du transept, vingt tableaux d'Alain Lucron représentant les vingt mystères du Rosaire.
Tout autour du transept, vingt tableaux d'Alain Lucron représentant les vingt mystères du Rosaire.
L'Eucharistie.
L'Eucharistie.
L'Ascension.
L'Ascension.
La Résurrection.
La Résurrection.
La Transfiguration.
La Transfiguration.
La Pentecôte.
La Pentecôte.
L'Assomption.
L'Assomption.
Le Couronnement de Marie.
Le Couronnement de Marie.
Le Baptême.
Le Baptême.
Les Noces de Cana.
Les Noces de Cana.
L'Annonce du Royaume.
L'Annonce du Royaume.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Didier de Saint Pierre (mardi, 06 août 2013 23:32)

    Les Tomettes de 1870 ont sans aucun doute été produite a quelques dizaines de mètres plus loin par la famille de briquetier Sigoigne de Thevalles .