Le kiosque à musique.

Au XIXème siècle, le détournement de la Mayenne et le comblement de l’ancien lit de la rivière laisse un vaste terrain peu constructible que la mairie décide de transformer en promenade : la promenade de Changé (actuel square de Boston). L’aménagement de cet espace est confié au paysagiste angevin Killian (1863-1866). Celui-ci crée un lieu de rencontre, de détente mais aussi de réjouissance avec l’installation d’un "kiosque de la Musique". Le kiosque à musique, conçu par l’architecte Georget et réalisé par les établissements Bâtard de Nantes, est inauguré le 6 mai 1879.

Ce kiosque accueillera, jusqu’à la guerre de 1914-1918, les concerts de l’harmonie municipale et de la musique régimentaire.

En 1997, il a fait l’objet de travaux de rénovation.

Le kiosque à musique a été classé le 24 octobre 2008.

De nouveaux travaux de rénovation sont effectués en 2010.

Le kiosque, de forme décagonale, est posé sur un soubassement en granite.
Le kiosque, de forme décagonale, est posé sur un soubassement en granite.
Des travaux de rénovation sont effectués en 2010.
Des travaux de rénovation sont effectués en 2010.
La balustrade en bois, posée en encorbellement, a été rénovée.
La balustrade en bois, posée en encorbellement, a été rénovée.
La toiture est portée par de fins piliers de bois.
La toiture est portée par de fins piliers de bois.
Le lanternon, percé de petites ouvertures garnies de vitraux, est coiffé d’un épi de faîtage.
Le lanternon, percé de petites ouvertures garnies de vitraux, est coiffé d’un épi de faîtage.
Autrefois, au-dessous des frontons triangulaires, on pouvait lire les noms de dix compositeurs.
Autrefois, au-dessous des frontons triangulaires, on pouvait lire les noms de dix compositeurs.

Le kiosque à musique restauré (août 2011).

Octobre 2011.

Les noms des dix compositeurs : Bizet, Meyerbeer, Rossini, Offenbach, Reyer, Adam, Berlioz, Cherubini, Halevy et Aubert ont été repeints.