Pans de bois, colombage et encorbellement.

Une maison à colombages ou maison à pans de bois, est une maison constituée de poutres de bois, assemblées par des tenons et des mortaises, et d’un remplissage entre les poutres (le colombage) fait de briques, de plâtre ou de torchis.

Cette technique a été utilisée en France dès le Moyen Âge. Après l’édit de Colbert, au XVIIème siècle, les façades des maisons à colombages ont été recouvertes de crépi.

 

L’encorbellement est une maison dont les étages s’avancent sur la rue. Certaines maisons peuvent avoir deux, trois, voire exceptionnellement quatre étages en encorbellement. Le terme encorbellement vient du mot corbeau: pierre laissée en saillie sur un mur de façon à soutenir un élément d'architecture.

La construction en encorbellement permettait de gagner de l’espace tout en payant moins de taxe. Elle protégeait également la façade du ruissellement des eaux de pluie, cause importante de dégradation du bois. Par contre, les rues médiévales se trouvaient extrêmement réduites ce qui les assombrissait et posait des problèmes lors des incendies.

Ce mode de construction s'est développé à partir du XIVème siècle. Il fut interdit à Rouen dès 1520 et à Paris, en 1667. 

Marquage des poutres pour l'assemblage.
Marquage des poutres pour l'assemblage.

Une belle restauration.