Les bâtisseurs du Moyen Âge, instruments et outils.

Les instruments du maître d’œuvre.

La pige.

Dès l’antiquité, on utilise les parties du corps humain pour prendre des mesures: toise (envergure des bras), pas, coudée, pied, empan, pouce…

Au Moyen Âge, les bâtisseurs de cathédrales utilisaient une pige, un bâton sur lequel étaient marquées les différentes mesures en application sur le chantier : la paume, la palme, l’empan, le pied et la coudée.

Comme les valeurs variaient d’un maître d’œuvre à un autre, d’une région à une autre, d'une période à une autre, chaque ouvrier reportait, sur sa propre pige, les mesures du maître d’œuvre du chantier.

Par exemple :

une paume = 7,64 cm

une palme = 12,36 cm

un empan = 20 cm

un pied = 32,36 cm

une coudée = 52,36 cm

Chaque mesure est la somme des deux mesures précédentes. Ainsi :

une coudée = un pied + un empan

un pied = un empan + une palme

un empan = une palme + une paume

 

Le Nombre d’Or - (phi = 1,618).

Chaque mesure est également le produit de la mesure précédente par Phi, le Nombre d’Or.

une coudée = un pied x 1,618

un pied = un empan x 1,618

un empan = une palme x 1,618

une palme = une paume x 1,618

La corde des druides.

La corde des druides est une corde à douze espaces de même longueur (une coudée), marqués par treize nœuds.

Cette corde permet de tracer de nombreuses figures géométriques : cercle, triangle rectangle (angle droit), triangle équilatéral (le triangle de charpentier), triangle isocèle (triangle de clocher), pentagone régulier (on n’utilise alors que dix intervalles)...

Elle permettait au maître d’œuvre de tracer les plans de la construction, à l’échelle.

Deux mille ans avant J-C, les Egyptiens se servaient d'une corde à treize nœuds pour tracer des angles droits.

L'équerre.

Le maître d’œuvre détenait également une petite équerre, longue d’un empan et haute d’un demi-empan.

Cette équerre lui permettait de retrouver ses cinq mesures. Il pouvait alors se fabriquer une pige et une corde à treize nœuds et donc effectuer tous ses tracés.

Calcul des deux longueurs plus grandes, le pied et la coudée:

 

                                        le pied = b + c

                                        la coudée = a + b + c

Calcul des deux longueurs plus petites, la palme et la paume:

On trace un arc de cercle CB qui coupe CA en O

On trace un arc de cercle AO qui coupe AB en D

                                        la palme = AO = AD

                                        la paume = DB